• Tintin, Haddock, Dupondt et les filles

     
     
     

    Cet artiste danois de 1949 utilise, entre autres, des personnages d'Hergé, Tintin, Haddock, les Dupondt, ou la fusée lunaire, pour parodier. Mais il pastiche aussi Dali, Magritte, ou le pape. Il a été cité en justice en octobre 2007 par les "héritiers" d'Hergé, ou ses ayants droits. Quoiqu'il en soit, un détour vers son site vaut bien qu'on prenne un peu de temps; c'est beau, très beau. Vous pouvez aussi voir de nombreuses autres oeuvres sur le site de la galerie d'art de Gerly Jorgensen à Copenhague.
    http://www.oleahlberg.dk/galleri-eng.html

  • Ambassade Bordure à Rolle

     

    Tintin et le capitaine Haddock cherchent Tournesol qui aurait été séquestré dans l'ambassade de Bordurie (Affaire Tournesol), villa des "Cygnes" à Rolle.
    Ils viennent alors en barque, de nuit, par le lac Léman pour tenter de le récupérer. Rolle est dans le canton de Vaud, pas loin de Nyon d'ailleurs

    capture003
     

    Suivant donc les sources de Laurent Missbauer (voir ici), Hergé se serait inspiré de l'école hôtelière de Genève, en partie, pour dessiner l'ambassade bordure. On ne peut pas lui donner tort.

    Affaire_29-4-3
    © Image Hergé/ Editions Moulinsart

     Ecole Hôtelière de Genève (je n'ai pas trouvé de meilleure photo)

     

  • Chateau Kropow

     Château ChillonSceptre_30-1-3
    © Image Hergé/ Editions Moulinsart

    Dans cet article, je parlais du fait qu'Hergé se serait inspiré des caves du château de Chillon, en Suisse, pour dessiner celles du château de Moulinsart. Ne se serait-il pas aussi inconsciemment (ou volontairement) inspiré du même château, un peu retravaillé, pour dessiner le château Kropow, à Klow, où est gardé le sceptre et le trésor du roi Muskar XII, héritier d'Ottokar IV ? A votre avis ?

    Ajout: 08-02-2009:
    -voici ci-dessous le château dont parle Nicolas dans son commentaire, château finlandais. Pourquoi pas après tout ?

  • Escalier de secours

    Affaire_50-3-1à3
    © Image Hergé/ Editions Moulinsart

    A Szôhod, capitale de la Bordurie, Tintin et le capitaine Haddock, prisonniers de luxe de la ZEP (police secrète) dans l'hôtel Zsnôrr, veulent s'en échapper et uitlisent pour cela la sortie de secours. La troisième vignette est peinte sur un pignon de la rue de l'Etuve à Bruxelles, pas loin du "Manneken Pis". Ne voyez-vous pas une bizarrerie dans ces trois vignettes ?
    Dans les 2 premières vignettes, Tintin précède le capitaine dans le couloir de service et aussi devant l'escalier de secours extérieur, après avoir ouvert la fenêtre. Dans la troisième vignette, Haddock précède Tintin dans l'escalier.

  • Diverses nages

    Lotus_43-1
    © Image Hergé/ Editions Moulinsart

    Dans "le Lotus Bleu", il y a eu des inondations et la ligne de chemin de fer vers Hou-Kou est impraticable. Alors qu'il se demande ce qu'il va faire, Tintin entend un cri et va sauver Tchang de la noyade dans le Yang-Tsé. Il pratique la nage libre ou crawl et sa houpette est bien sûr mouillée. Bizarrement, quand il ressort de l'eau, sa houpette est sèche...Temple_6-2-1et2
    © Image Hergé/ Editions Moulinsart

    Dans "Le Temple du Soleil", Tintin va nuitamment inspecter le cargo "Pachacamac" afin de s'inquiéter de la présence ou non de Tournesol. On voit qu'il pratique ici la brasse et que le haut du crâne n'est pas mouillé.

    Oreille_43-4-4© Image Hergé/ Editions Moulinsart
    Dans "L'Oreille cassée", Tintin saute dans une rivière, depuis un pont métallique, pour échapper à ses poursuivants (tout comme dans Le Temple du Soleil, je parle du pont, pas des poursuivants...) Tout au long de cette fuite, il utilise aussi le crawl, jusqu'à arriver à une cascade, et jamais sa houpette n'est muoillée...
     

  • Train des Andes

     

     

     


     © Image Hergé / Editions Moulinsart

     

     
     © Image Hergé/ Editions Moulinsart
     

    Dans le Temple du Soleil, dans leur quête pour retrouver Tournesol, Tintin et Haddock prennent le train qui grimpe dans la Cordillière des Andes, de Callao vers Jauja. Les photos montrent le pont de Challape, près de Matucana sur la ligne Callao-Oroya, construit en 1919, et qui avait plus de 130 mètres de long.